Fausses idées. Vérités vraies.

Classé dans : Culture | 20

Aie. je m’attaque à un sujet sensible là. Je prend des risques, j’ai peur de rien ! Le genre d’article que tout le monde fait au moins une fois par blog !
Parlons des fausses idées que l’on a sur le japon. Ces cas isolés qui deviennent des généralités ou ces anciens comportements que la « vox populi » moderne n’a pas rapporté à nos cher journalistes occidentaux. On a beaucoup de fausses idées et je vais tenter d’en lister un maximum et de vous rapporter ce que j’ai vécu.

Je ne transmet donc pas de vérités absolues et il y aura toujours quelqu’un pour le me dire : « t’as dit ça alors que moi une fois j’ai vu ça ! Tu dis de la merde ». Ce sur quoi je répondrai : « Tempère toi petit con ! Ici, c’est moi le taulier ! ». Et dans un soucis d’argumentation, j’ajouterai que ce que j’ai vu/vécu ne sera pas un cas isolé mais bien des faits répétés. Ca ne voudra pas dire que c’est tout le temps comme ça mais que ce n’est pas rare. Allez, on attaque.

Les japonais sont petits !

Vrai. Mais je suis grand aussi. Il y a bien eu deux ou trois mutants qui me regardaient de haut mais dans la plupart des cas, je n’ai pas de mal à regarder par dessus les têtes. D’ailleurs, beaucoup de choses sont adaptés à leur taille. Je baisse la tête franchement pour sortir du métro par exemple. Il n’y a pas toujours beaucoup de place pour les jambes à certains comptoir de restaurant. Pareil pour les toilettes, les genoux touchent presque le mur et dans les anciens bâtiments, toutes les portes sont trop petites.

Les japonais ne traversent pas la rue quand le bonhomme est rouge.

Vrai, mais pas tout le temps. Selon les lieux, l’heure et l’âge de la personne, on voit de plus en plus de gentils bougres qui, à la recherche d’une montée d’adrénaline, franchissent le pas les séparant du petit peuple attendant docilement le signal. Ce genre de personnes attire d’ailleurs souvent les regards, signe que ce n’est pas trop répandu mais bien en voie d’expansion.

Les japonais sont silencieux dans le métro.

Faux ! Faux faux faux ! Archi faux !!! Bande de moules crédules ! On vous dirait qu’ils mangent de la merde, vous le croiriez ! Il font juste comme tous les peuples civilisés ! Quand tu es dans une rame de métro blindée, tu évites de crier ta vie à tout le monde en parlant fort (ça ne gène quand même pas certaines personnes, je sais). Par contre, si la rame à une fréquentation normale, tu n’hésites pas à parler normalement à tes amis/collègues. C’est pareil pour eux !

Les japonais ne se mouchent pas.

50/50. En effet, c’est mal vu d’expulser ses fluides corporelles à la vue de tous. C’est moins génant de passer 2 heures à renifler par exemple. Pourtant, je vois plein de gens se moucher, discrètement. Pas en se cachant mais sans faire trop de bruits quoi. C’est pas pour rien que les paquets de mouchoirs sont en vente dans les combinis.

Les couples ne font pas de démonstrations physiques de leur amour en public.

Alors, tout dépend de ce qu’on entend par « démonstration ». A l’occidentale, ça serait un partage de fluides bucales par apposition simultané des muscles orbiculaire. Un baiser quoi.
Alors ça, non, y’a pas ! Clairement pas. Le baiser fait plus parti de l’acte sexuel à vrai dire, un peu comme le « yamete kudasai ». Non ici, une démonstration physique, c’est se tenir par la main. La ouais, pas de soucis. Un homme et une femme qui se tiennent par la main, c’est chaud ! Ca n’a pas toujours été le cas hein ! M’est d’avis que dans 20 ans, l’occident aura déteint sur le japon à ce niveau la.

Trop de population = trop de pollution = on met des masques.

Alors oui ! Carrément ! C’est aussi pour se protéger des attaques bactériologiques de la chine et ne pas inhaler des particules radio-actives. Voila voila… Au sinon, ça sert juste à ne pas transmettre ses microbes et ne pas attrapé ceux des autres. Tiens, comme les médecins et les infirmières. Drôle de coïncidence. J’ai toujours cru que le corps médical avait peur de la pollution.

Au japon, on ne mange qu’avec des baguettes. Et on peut même pas en manger la mie !

J’assume cette vanne. Et oui, si tu ne sais pas manger avec des baguettes, tu seras contraint de t’alimenter avec une sonde relier directement à ton estomac. Ou alors, tu devras payer quelqu’un qui commencera à digérer les aliments pour toi avant de joyeusement te vomir dans la bouche, façon petit étourneau. Donc, apprenez à manger avec des baguettes.

Au japon, on ne mange que des sushis, des california maki et du riz.

Et bien non ! On mange aussi de la baleine, du bébé phoque, de temps en temps du chien et surtout, beaucoup de Ramen, comme naruto ! Ah ah ah bande de petits êtres naïf. Ne vous fiez pas au restaurant japonais de votre quartier ! Il est tenu par des chinois ! Dans le vrai japon, on mange une variété de plats incroyable. Souvent accompagnés de riz mais accompagné seulement !
En vrac : yakitori, okonomiyaki, takoyaki, yakiniku, sukiyaki, tempura (pas de bras, pas de tempura), tonkatsu, korroke, soba, udon, etc.
On mange des aliments crus, bouillis, frits, vinaigrés, à la vapeur… Bref, c’est comme toutes les cuisines du monde mais en version « saine ». C’est rarement gras, rarement lourd et ça cale bien !

Le père japonais est strict, froid, autoritaire et se s’occupe pas des enfants !

Oh la vilaine image que vous avez en tête ! C’est complêtement faux. Bien sur, il y a des cons partout et un problème de génération sans doute. Ca a du être comme ça à une époque (de manière plus répandu j’entends) mais de nos jours, les papas poussent les poussettes, portent et jouent avec leurs enfants. Peu de chance que les choses soient différentes dans le cadre privé de la famille. A les voir d’ailleurs, on croirait voir partout des familles parfaites. Tout le monde à l’air heureux, peu d’enfants font des colères, c’est les sourires et la joie. C’est bien ! Mais ça peut faire peur.

Les japonais travaillent tout le temps !

Comme moi ! C’est fou le nombre de point commun que j’ai avec eux. Non, ils ne travaillent pas tout le temps. Ils ont deux à trois semaines de vacances par an et une tripoté de jours fériés.
« Oui mais c’est mal vu si ils les prennent ». C’est aussi mal vu de mettre son doigt dans son nez et certains le font sans en mourir ! Et « c’est mal vu »… Par qui ? Les patrons ? Les supérieurs hiérarchiques ? Ne les mettons pas tous dans le même panier. En effet, ça doit faire grincer des dent certains mais c’est l’arbre qui cache la forêt.

Oui mais … ils travaillent 15h par jour au moins !

Mais encore comme moi ! Je dois être un peu japonais du coté d’un arrière grand-père. Nan je déconne, c’est vrai que ça bosse pas mal quand même. La durée légale est de 40 heures mais l’idée qui veut qu’un employé ne parte pas avant son responsable, même si il n’a plus rien à faire, à la vie dure. Après, relativisons. Tous les corps de métiers ne sont pas soumis à cette règle « non dite ». Tous les responsables ne sont pas des monstres. Par contre, on ne peut pas échapper aux soirées au bar avec les collègues. C’est mal vu et ça serait se privé de la vision de son chef, pitoyablement vautré dans son vomis, dans le caniveau. Douce vengeance.

Les écoliers japonais sont des robots. Bourrage de crâne et pas de réflexion.

Le systeme scolaire japonais est assez différent du notre, en France (même si ça a du changer depuis mon enfance). Ici, c’est en effet très « par cœur ». Déja, il y a les 2000 kanjis (minimum) à apprendre tout au long de sa scolarité. Faut le vouloir. Ensuite, la part de réflexion personnelle, d’étude et de compréhension « par soi » est moins poussée. Pourquoi ? Allez savoir. Le systeme éducatif est divisé sensiblement comme le notre, seulement la répartition change un peu : primaire (6 ans d’études), collège (3 ans) et lycée (3 ans). Ensuite, c’est l’université. Je parlerai de l’école peut-etre un jour.

L’uniforme scolaire est obligatoire ! Et les élèves aiment pas ça ! beurk !

Oui et non. Oui, l’uniforme est obligatoire dans la plupart des établissement public et privé. Mais dans le public, la tendance s’inverse petit à petit. Uniforme stric pour les garçons et jupes pour les filles. Plus elles grandissent, plus la jupe est courte. A croire qu’elles gardent la même toute leur scolarité.
Non, elles ne détestent pas ça. Je dis elles car je n’ai vu que des filles porter leur seifuku en dehors des jours de classe. Je regarde pas les garçons en même temps. Ne généralisons pas, certaines doivent aussi détester ça. Et je les plains quand, comme en ce moment, il fait très froid et qu’elles sont en jupes.

Les japonaises, c’est que des salopes, elles mettent tout le temps des jupes.

Salope, c’est un bien grand mot. Surveillez votre langage ! Oui, elles mettent des jupes en grande majorité. Mais quand vous avez été habitué depuis votre tendre enfance, que vous vous assumez et que vous trouvez ça jolie, pourquoi ne pas en mettre. C’est pas parce qu’en France, si une fille se met une jupe, elle se fait violer, que c’est une salope. C’est juste qu’en face, y’a des gros connard de frustré qui sont, eux (contrairement aux japonais) pas habitué à en voir des jupes !

Le japon, c’est complètement safe !

OUI ! Et c’est bon !!!! Se sentir en sécurité partout, ne pas avoir peur de rentrer tard en métro, pouvoir laisser ses affaires sur une chaise pour aller au toilette, ne pas surveiller son portable ou son portefeuille tout le temps… Mais moralement, c’est un soulagement ! Difficile d’imaginer la vie autrement maintenant.

Le japon c’est propre !

C’est aussi vrai. Mais c’est un ensemble en fait. C’est une question de respect. Tu respectes les règles de vie en communauté donc tu traverses pas n’importe quand, tu fais la queue pour rentrer dans le métro, tu n’écris pas sur les murs, tu jettes pas tes papiers par terre… La base de tout ça, c’est le respect des autres et le respect de soi. On vit tous dans le même pays. Si tu le dégueulasse, tu le dégueulasse pour toi et pour les autres.

Les japonaises ont les jambes arquées, des petits seins et les japonais ont des petit pénis.

Oui.

Les japonais ont de…

aaaahhhh vous vouliez que je développe ? Je vois pas trop quoi développer. Des études démontrent que oui, les japonaises ont de petites poitrines. La grande majorité ont des bonnets B ou C, sachant que la taille des bonnets japonais n’est pas la même que la taille Française (enlevé 1 voir 1, 5 taille). Les sous-vêtements rembourrés sont d’ailleurs la norme.


Coté masculin, il faut regardé une étude mondial pour avoir un palmarès. Les hommes aiment connaitre ce genre de palmarès alors le voici : (étude par l’institut espagnol Andromédical)

Voila, 13 cm en érection contre 16 cm pour les Français. Petit, pas petit, mesdames à vous de juger. Moi, on m’a toujours dit que c’était pas la taille qui comptait… mais le goût ! (oh la blague salasse du dimanche !)

Et oui, les japonaise ont les jambes arquées. Elles font trop de cheval !

 

Les japonais sont des pervers.

Oh la. Vaste sujet, vaste débat. Pas plus qu’ailleurs je dirais. La différence se situe dans le « montré » en opposition au « caché ». Oui, dans certains quartier, quartiers des plaisir, quartier d’otakus (fan d’animé/mangas), il y a des photo/illustrations coquines. Pas pornographiques. Oui, les hommes regardent des magazines coquins au combini. Coquin, pas pornographique. Tout est voilé, caché, pixellisé. Est-ce être un pervers de ne pas se cacher ? Est-ce être pervers que d’assumer regarder des femmes dénudés ? Il y a des dérives bien sûr (appareils photos sous les jupes dans les escalators par exemple) mais ou n’y en a-t-il pas ? Il y a 3 fois moins de viols au japon qu’en France (on parle de viols déclarés, beaucoup de femmes n’en parlent pas, peu importe le pays). Et n’associez pas Idol et pervers… sinon je vais être obligé de vous souler…

Les japonais prennent tout et n’importe quoi en photo.

Non, ça, ce sont les chinois ! Cliché raciste \o/  Non les japonais prennent beaucoup de chose en photo, mais rarement n’importe quoi… quoique…

Les japonais sont raciste. On ne devient jamais japonais.

La dure réalité de la société vous a enfin rattrapé. Non, ils ne sont pas raciste. Ils contrôlent leur immigration et applique la préférence nationale. En france, ca serait scandaleux, ici, c’est logique. A compétence égale, on prendra un japonais plûtot qu’un étranger. Pour plusieurs raisons : il saura plus facilement s’adapter à la vie salariale japonaise, l’entreprise forme beaucoup, protège beaucoup ses employés et un étranger aura plus tendance à avoir la bougeote, c’est moins rentable. Du coup, là où c’est malin, c’est que le japon recrute des étrangers pour des compétences que eux-même n’ont pas (langue, artisanat, cuisine, etc). Personne ne « vole » le travail des autres.
Par contre, oui, vous aurez beau être bilingue parfaitement, être au japon depuis 30 ans, avoir femme et enfants, vous ne serez jamais vraiment japonais. Juste un étranger super bien intégré. Quand on connait les règles de ce jeu, à chacun de décider si il y joue.

A osaka, il n’y a que des gens qui ne font pas comme ailleurs !

Vrai !!! Les femmes ont plus de poitrine, les gens me dévisagent (mais vraiment quoi !), ils attendent à droite dans les escalators !!! Ils sont tordu dans cette ville ! Les filles pleurent quand on les quitte et font des calins (si si c’est à cause de la ville). J’aime bien Osaka en fait.

sayanee from osaka

Je vais m’arrêter la pour cette fois. Il doit y en avoir quantité d’autres qui me reviendront en tête donc vous n’êtes pas à l’abri d’un autre article de ce genre.

 

 

20 Réponses

  1. j’ai pas eu la sensation de me faire devisager a Osaka, par contre Okayama on se retourné et on me pointé du doigt. (les filles sont carrement belle la bas en plus!)

  2. Il est juste géniale cet article, sans compter la ptite NMB bien sur XD

    • « Il est juste géniale cet article »

      tu devrais être habitué pourtant… :modeste:

      • Effectivement Albatruc-sama, mais je trouve celui ci particulièrement intérressant ^^

  3. SaniZette

    On m’a dit qu’au Japon, et surtout à Tokyo, ce sont les femmes qui sont d’avantage perverse que les hommes. De manière plus subtile, mais plus répandue. Ca expliquerait pourquoi elles sont contentes quand elles sortent en mini jupe et que les mecs les matent de manière lubrique et insistante. Chez nous on serait indigné et on trouverait ça sale et déplacé… autre culture autre culture…

    • « ce sont les femmes qui sont d’avantage perverse que les hommes »

      mais pas qu’au japon… partout !!! les femmes sont des perverses, un point, c’est tout !

      pas taper, pas taper…

  4. J’ai bien ris avec la blague des baguettes 😀

    Sinon niveau travail, en tant qu’expert :normal: , les japonais de ce qu’ont a put voir et discuter sont très présent au boulot et travailleur (ils ne rechignent pas à la tache) mais par contre sont parfois d’une inefficacité exaspérante.

    Il leur faut 25 réunions de travail pour aboutir à un accord. Pour prendre une décision, il faut en référer à 75 supérieurs (tu as oublié le cliché de la hiérarchie social et d’age :p ) etc …

    Et n’approche pas de Sayanee è_é (sinon Osaka avec Hiroshima c’était la ville où les gens avaient le moins « peur » de nous parler).

    • j’ai pas l’impression de leur faire peur, juste d’attiser leur curiosité ! Et puis sayanee, je l’ai pas croisé à osaka, c’est pas faute d’y aller.
      Je pense pouvoir trouver assez facilement plein d’autre cliché mais cet article, je l’ai écrit à 1h du mat après m’etre dit : »merde, je sais pas de quoi parler pour l’article de demain ». Donc ce sont les première idées qui me sont venu à l’esprit.

  5. Ta blague elle était nulle.

    Sayanee est très moche.

    Et cet article nul nuuul nuuuuuuuuuuul !

    • j’ai pas de leçon à recevoir d’un pervers qui respecte pas l’intégrité de la femme ! (cf le post de TON blog !)

  6. Pour l’histoire de l’uniforme scolaire.
    Je pense que ce n’est pas forcement qu’ils apprécient, mais plutôt qu’ils font avec.
    Le nombre de fois que l’on peut voir des idols (pourtant habitué aux jupettes 😐 ) dire que le seifuku les emmerdes.

    Et sinon une autre vérité vraie : Tu racontes que de la merde

    • Y’en a quand même pas mal qui le porte en dehors des jours de classe. Trop pour qu’elle fasse juste avec. Ca pas l’air d’être la grosse torture en tout cas.
      Et puis, je sais que tu as ri à mes blague. AVOUE !

  7. Les japonais ont des parapluie transparent

    • Faux !!! certains en ont, d’autres suivent la mode des parapluie façon « ombrelle d’autrefois ». Super jolie !

  8. Aaahh Okayama, quelle belle ville, surtout de nuit surtout quand t’es bloqué sur place parce que t’as raté le dernier shinkansen, ca te permet de visiter la gare, déambuler dans la ville, visiter un parc, passer du temps dans un macdo, etc.

    Sinon ce qui est vraiment génial la-bas c’est effectivement ce sentiment de sécurité. On peut jetter ses valises sur un trottoir pour courir comme un dingue voir un truc vite fait 2-3 minutes et retrouver ses valises la ou on les a laissés (testé a Osaka), pas besoin de rester sur ses gardes et garder ses affaires près de soi comme une mamie prête a dégainer la bombe lacrymo au moindre geste suspect.

    Sinon je suis assez d’accord avec ton post mais bon, n’ayant fait qu’un seul voyage la-bas et étant plus dans un mode « voir un max de truc » (bien qu’on s’octroyait des journées plus tranquilles) y a certains trucs que j’ai pas expérimenté (par contre c’est vrai qu’ Osaka ca change de Tokyo, ca fait bizarre de devoir se mettre a droite quand t’as pris l’habitude de te mettre a gauche a Tokyo).

    Et puis les seifuku et les jupes c’est le bien.

  9. Tu as oublié d’autres clichés :
    – les japonais cassent leurs baguettes avec les dents
    – les japonais deviennent blond aux yeux verts quand ils sont très énervés
    – les japonais ont des terrains de foot de 5 km de long sur 3 km de large
    – les japonais deviennent blond aux yeux verts avec les cheveux très long quand ils sont très très énervés
    – 99 % des viols sont commis par des tentacules
    – les sexes de japonais sont des espèces de gros carrés de plusieurs nuances
    – les japonais ont les yeux bridés
    – leur roi est un chien avec des lunettes et une moustache

  10. ‘Les japonais sont silencieux dans le métro.’
    T as oublié de préciser que téléphoner est interdit dans le métro, il me semble. Forcément ça change pas mal de choses au niveau du bruit.

  11. caradonna

    HUM .. article très interressant ! hihi

Laissez un commentaire